conventions-sport.com
coût des chevaux de course
Sport / Activités sportives

Combien coûte un cheval de course ? Mes conseils pour l’achat

5/5 - (2 votes)

Vous vous demandez combien coûte un cheval de course ? Ne cherchez plus.

En tant que passionné d’équitation expérimenté, j’ai recherché et compilé les facteurs essentiels qui influencent le prix de ces animaux.

Bien que le coût moyen d’un cheval de course varie entre 50 000 et 300 000 euros, je vous dévoile les différents aspects – pedigree, âge et entraînement – qui contribuent à l’augmentation des coûts, ainsi que des conseils pour gérer les dépenses et explorer des alternatives abordables.

Poursuivez votre lecture pour tout savoir sur le coût des chevaux de course et vous aventurer avec succès dans le monde des courses hippiques !

Principaux constats :

Les coûts d’entraînement et de pension sont importants, se situant en moyenne entre 1 800 et 3 600 euros par mois pour les soins essentiels et l’entraînement sur piste.

Il est essentiel de donner la priorité à la santé de votre cheval de course, les frais de vétérinaire et de maréchal-ferrant s’élevant en moyenne à 500 et 300 euros par mois, respectivement.

L’assurance des chevaux de course protège votre investissement et coûte généralement environ 5 % de la valeur du cheval en primes annuelles. Préparez-vous à payer les frais d’inscription aux courses, qui peuvent être considérables, en particulier pour les événements très médiatisés.

Combien coûte un cheval de course ?

La question « Combien coûte un cheval de course? » est fréquemment posée par les acheteurs potentiels et les amateurs de courses hippiques.

Les experts équins Alastair J Wilson et Andrew Rambaut révèlent la vérité sur cette magnifique industrie qu’est la course hippique : « Les courses de chevaux, écrivent-ils, sont une industrie de plusieurs millions de livres sterling, dans laquelle l’information génétique est de plus en plus utilisée pour optimiser les programmes d’élevage.

Pour vous donner un ordre d’idée, le prix moyen d’un cheval de course est d’environ 75 000 euros.

Il est essentiel de comprendre que les prix peuvent varier considérablement, allant de 5 000 euros à des millions de euros pour les chevaux les plus performants.

Des ventes prestigieuses, comme la Keeneland Digital Sale en avril 2021, illustrent cette diversité des prix. Certains chevaux ont été vendus pour plus de 150 000 euros, tandis que d’autres ont atteint moins de 10 000 euros.

En effet, le monde des courses de chevaux regorge d’exemples extraordinaires, comme Fusaichi Pegasus, le vainqueur du Kentucky Derby 2000.

Pour plus de détails, Coolmore Ireland a acheté ce cheval exceptionnel pour la somme exorbitante de 70 millions de euros. Bien que ce prix soit exceptionnel, il démontre l’immense valeur potentielle des chevaux de course de haut niveau.

4 facteurs qui déterminent le prix d’un cheval de course

Si vous vous êtes déjà demandé pourquoi certains chevaux de course coûtent des millions alors que d’autres ne coûtent que quelques milliers d’euros, vous n’êtes pas seul.

Plusieurs facteurs contribuent au prix des chevaux de course, mais concentrons-nous sur ceux qui ont l’impact le plus important.

N° 1 Le pedigree

La lignée et la constitution génétique d’un cheval sont cruciales pour déterminer son potentiel de succès en course.

Par exemple, les chevaux nés de vainqueurs avérés ont tendance à atteindre des prix plus élevés que ceux dont la filiation est inconnue.

Acheter un cheval avec un pedigree gagnant signifie prendre moins de risques, car il a déjà un palmarès à suivre.

C’est également la raison pour laquelle les frais de saillie des chevaux gagnants peuvent être très élevés – pensez à American Pharaoh à 200 000 € ou à Tapit à 185 000 € en 2021.

N°2 Gains

La valeur d’un cheval de course augmente avec chaque victoire sur la piste. Une fois qu’un cheval a accumulé des gains substantiels, il devient beaucoup plus précieux que son prix d’achat initial.

Même si ses jours de course sont révolus, un cheval qui a réussi a encore du potentiel en tant qu’étalon à revenus élevés.

N°3 L’âge

Au fur et à mesure que les chevaux vieillissent et sont entraînés, leur potentiel devient plus apparent et leur valeur augmente souvent.

Il faut toutefois garder à l’esprit que les coûts associés à l’entretien et à l’entraînement s’accumulent au fil du temps, ce qui augmente le prix de vente d’un cheval.

Si les chevaux de deux ans coûtent généralement plus cher que les yearlings, la valeur d’un cheval change à nouveau une fois qu’il a atteint l’âge de la course – seuls les vainqueurs confirmés conservent leur prix élevé.

N°4 Lieu d’achat

L’endroit où vous achetez votre cheval de course et la personne à qui vous l’achetez peuvent avoir une grande influence sur son prix.

Les ventes aux enchères et les éleveurs de renom sont connus pour exiger des prix élevés, mais d’autres options d’achat peuvent offrir des coûts moins élevés, comme les courses à réclamer ou les ventes aux enchères plus modestes.

En tenant compte de ces facteurs, vous comprendrez mieux les variations de prix entre les chevaux de course, ce qui vous permettra de prendre des décisions plus éclairées lorsque vous chercherez le partenaire équin idéal.

Pour avoir une vue d’ensemble, consultez ce tableau comparatif qui présente une comparaison côte à côte des coûts potentiels :

Facteurs influençant le coût des chevaux de course Coûts de propriété des chevaux de course

  • Frais de formation au pedigree : 1 800 à 3 600 €/mois
  • Frais de vétérinaire pour les gains : ~500 €/mois
  • Frais de maréchalerie en fonction de l’âge : ~300 €/mois
  • Assurance du lieu d’achat : ~5% de la valeur du cheval/an

Devenir propriétaire d’un cheval de course peut être une expérience passionnante, mais il est essentiel de connaître les dépenses courantes nécessaires à l’entretien de votre athlète équin.

Au-delà du prix d’achat initial, vous devrez prévoir un budget pour l’entraînement, la pension, les soins médicaux et les frais d’inscription aux courses, qui peuvent s’accumuler rapidement.

Entraînement et hébergement

Les frais d’entraînement constituent une dépense importante pour un cheval de course. Ils couvrent généralement les soins essentiels tels que l’alimentation, l’entretien général, la pension, le transport et l’entraînement sur piste.

Les entraîneurs facturent souvent un tarif journalier compris entre 60 et 120 euros, ce qui se traduit par des frais mensuels de 1 800 à 3 600 euros.

Santé et entretien des sabots

Il est essentiel de maintenir votre cheval de course en pleine forme, et les frais mensuels moyens de vétérinaire peuvent s’élever à environ 500 €.

Gardez à l’esprit que les chevaux de grande valeur peuvent nécessiter des services vétérinaires plus coûteux, en particulier lorsque vous achetez un nouveau cheval.

Comme le souligne le Dr Oscar Calvete, directeur d’exploitation et vétérinaire à Adena Springs North, « lorsque vous achetez un ancien cheval de course auprès d’une organisation réputée et établie, vous obtenez les bons antécédents de ce cheval.

Non seulement vous devez dépenser plus pour les nouveaux chevaux, mais aussi pour les chevaux en général.

Sachant cela, votre cheval aura également besoin de soins réguliers des sabots et de remplacements de fers par un maréchal-ferrant, ce qui représente en moyenne 300 € par mois.

Assurance et frais de compétition

L’assurance des chevaux de course, semblable à l’assurance automobile, protège votre investissement contre d’éventuelles blessures ou maladies.

Prévoyez de payer environ 5 % de la valeur de votre cheval en primes annuelles, soit un peu plus de 200 € par mois pour un cheval de 50 000 €.

Enfin, n’oubliez pas de prendre en compte les frais d’inscription aux courses.

Pour des événements prestigieux, les frais de nomination et d’inscription peuvent dépasser 50 000 euros, sans compter les honoraires supplémentaires des jockeys qui placent les chevaux.

Posséder un cheval de course offre des expériences passionnantes et des récompenses financières potentielles, mais le succès dépend de la prise de décisions éclairées.

Ne vous contentez pas du prix d’achat lorsque vous choisissez un cheval de course. Évaluez des facteurs tels que le pedigree, l’âge et les gains pour mesurer le potentiel de réussite.

Demandez l’avis d’un professionnel pour un examen préalable à l’achat afin de déceler d’éventuels problèmes de santé, ce qui vous permettra d’éviter des frais médicaux coûteux à l’avenir.

Établissez un budget et fixez des attentes réalistes

Préparez-vous à faire face aux dépenses courantes, notamment l’entraînement, la pension, les soins médicaux, l’assurance et les frais d’inscription aux courses.

Établissez un budget pour contrôler et gérer les dépenses et fixez des attentes réalistes en ce qui concerne les performances de votre cheval.

Une approche pragmatique vous permettra de célébrer les réussites de votre cheval et d’éviter les déceptions.

Collaborez avec des experts du secteur

Associez-vous à des entraîneurs, des vétérinaires et des maréchaux-ferrants réputés pour fournir des soins de premier ordre à votre cheval de course. Leur expertise est inestimable pour aider votre cheval à exceller.

Assistez aux événements du secteur et rejoignez les communautés de course pour vous tenir au courant des tendances et des meilleures pratiques et pour nouer des contacts avec d’autres propriétaires de chevaux de course.

Promouvoir et commercialiser votre cheval de course

Améliorez la visibilité et la qualité marchande de votre cheval de course en partageant ses succès sur les médias sociaux et d’autres plateformes. Cela peut attirer des acheteurs potentiels et des sponsors.

Pour créer une communauté de soutien, rencontrez d’autres passionnés de courses. Vous renforcerez ainsi vos liens avec le monde des courses de chevaux et deviendrez un excellent coureur hippique.

En suivant ces stratégies, vous serez bien équipé pour devenir propriétaire d’un cheval de course et rendre l’expérience agréable et gratifiante.

Vous voulez plus de preuves ? Consultez la liste des questions les plus fréquemment posées…

FAQ

1. Quel est le coût moyen d’un cheval de course ?

Le coût moyen d’un cheval de course varie entre 50 000 et 300 000 euros, en fonction de facteurs tels que le pedigree, l’âge et l’entraînement.

Toutefois, les prix peuvent également dépasser les millions pour les chevaux les plus performants.

2. Quels sont les frais supplémentaires à prendre en compte lors de l’achat d’un cheval de course ?

Outre le prix d’achat initial, les propriétaires doivent tenir compte des frais courants, tels que les frais d’entraînement, la pension, les soins vétérinaires, l’assurance et le transport, qui peuvent s’élever à plusieurs milliers de euros par an.

3. Comment puis-je trouver un entraîneur réputé pour mon cheval de course ?

Recherchez des entraîneurs ayant fait leurs preuves dans l’industrie des courses et tenez compte des recommandations d’autres propriétaires de chevaux.

4. Quels sont les facteurs à prendre en compte lors du choix d’un cheval de course ?

Évaluez le pedigree du cheval, son âge, ses gains et son lieu d’achat. Recherchez une lignée solide, des performances prometteuses en course et des sources d’achat réputées.

En outre, envisagez un examen vétérinaire approfondi pour vous assurer de la santé et de la longévité du cheval.

Conclusion

Posséder un cheval de course peut être une aventure exaltante et potentiellement lucrative. Toutefois, il est essentiel de comprendre les coûts importants liés à l’achat et à l’entretien d’un cheval de course.

En demandant l’avis d’un professionnel et en examinant attentivement les différentes dépenses, vous pourrez prendre des décisions en connaissance de cause et profiter du monde passionnant des courses de chevaux.

A lire aussi

César reprend le contrôle de son corps

Irene

Guide pour trouver le deux-roues idéal : VTT all-mountain et enduro d’occasion

administrateur

Comment bien utiliser son vélo d’appartement

Irene

Le CrossFit

Irene

Choisir le sport de combat adapté à vos besoins et objectifs

administrateur

Comment s’entraînent les pros du VTT

Irene

Remise en forme pour la boxe

Irene

L’alimentation paleo & zone, vous connaissez ?

Irene

Yannick Noah, pure modèle issu du sport français

Irene