conventions-sport.com
carnet d’entraînement
Sport / Activités sportives

À quoi sert à un carnet d’entraînement ?

Rate this post

Que vous pratiquiez la musculation, la course à pied, le cyclisme ou tout autre sport dans le but de progresser, le carnet d’entraînement est un allié de poids ! Nul besoin d’être un sportif de haut niveau pour utiliser un carnet à bon escient. Si vous doutez encore de son efficacité, lisez cet article jusqu’au bout. Plus d’excuses après ça : il vous faudra enregistrer vos entraînements dans votre carnet d’entraînement 😉

Un carnet d’entraînement : pourquoi faire ?

Le carnet d’entraînement va vous permettre de noter toutes les informations relatives à votre entraînement comme, par exemple : la distance parcourue, la charge soulevée, le nombre d’exercices, la durée, votre fréquence cardiaque, les sensations…

Toutes ces informations une fois centralisées pourront être analysées afin d’évaluer, d’une part, la qualité de vos entraînements (voir si vous progressez ou non) et, d’autre part, votre état de forme.

De plus, le carnet joue un rôle important dans la motivation du sportif. C’est toujours sympa de se voir progresser. De plus, il nous offre une trace visuelle d’un manque d’entraînement sur une période ce qui, généralement, réveille la motivation pour reprendre son activité sérieusement.

Évaluer la qualité de l’entraînement et éviter le sur-entraînement

Votre carnet va vous permettre d’évaluer la qualité de votre entraînement. En ayant un repère avec des données objectives telles que la fréquence cardiaque, la  performance sur un exercice, le poids, le taux de graisse, etc. il vous sera très facile de suivre votre progression et, éventuellement, repérer les sessions contre-productives voire le sur-entraînement. Votre carnet contiendra également toutes les informations qui entourent l’entraînement comme : votre humeur, l’état de fatigue, la sensation, la qualité du sommeil, le vent, l’état du terrain etc… Autant d’informations qui peuvent grandement influencer votre performance et votre progression.

Vous ne courez pas 10 km à la même allure sous une pluie glaciale et un fort vent qu’avec un ciel dégagé et une température autour des 20°. Il en va de même avec peu de sommeil (donc un état de fatigue avancé) ou une humeur massacrante due à un manque de motivation par exemple 😉

Vous comprenez mieux l’importance d’enregistrer toutes ces informations ?

Mesurer les effets de l’entraînement sur sa progression

Il est important de suivre sa progression sur certains indicateurs dans le temps (par jour, semaine, mois ou cycle) comme par exemple la VMA pour les coureurs ou le temps sur une distance, la charge max soulevée pour les pratiquants de musculation, la fréquence cardiaque, le poids, l’intensité des entraînements, la monotonie, l’état de forme, etc… Ces informations vous permettront de voir, sur une période, si votre façon de vous entraîner est la bonne – ou pas.

Oui, c’est aussi simple que ça 🙂

A lire aussi

Les Strassburg sock comme remède à la fasciite plantaire

Irene

Comment déterminer sa VMA

Irene

Comment s’entraînent les pros du VTT

Irene

Un esprit sain dans un corps sain et parfaitement musclé

Irene

Choisir un coach sportif ou une salle de sport ?

administrateur

Quels sports pour les filles à la rentrée ?

Irene

Bien choisir ses lunettes pour faire du sport !

Irene

Programme Crossfit à faire à la maison

Irene

AutoCAD 24.0 Crack Free Download PC/Windows

administrateur